0

5 G problème de santé et géopolitique ?

By 11 février 2019 Articles
5G-connectivity

Je me mêle rarement de sujets aussi vastes, mais je déroge à la règle, car il va falloir être très attentif sur ce sujet …

Tout le monde la veut cette 5 G, promesse de nouveaux profits et de technologies à la pointe. Un débit jusqu’à 10 fois supérieures à celui de la 4G, gérant un nombre d’objets connectés sur le même réseau multiplié par 10. L’ultra haut débit mobile est un enjeu de compétitivité. Pourtant déjà des scientifiques s’élèvent sur l’augmentation de l’exposition aux ondes électromagnétiques de radiofréquences. La 5G nécessitera des fréquences élevées potentiellement plus néfastes pour l’organisme. Il faudra aussi davantage d’antennes relais (qui elles aussi émettent des ondes).

l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a classé, en 2011, les ondes électromagnétiques dans la catégorie des cancérogènes “possibles” pour l’Homme.

Ne vous y trompez pas, la 5G ce n’est pas que pour avoir un mobile plus rapide. C’est aussi le réseau qui permettra la venue par exemple des voitures autonomes. C’est le débit qui permettra de gérer toutes les données continuelles de l’ensemble des automobiles connectées. Cela représente un flux de données incroyables et qui seront toutes dirigées de façon pyramidale avec un soucis de captation.

5G-connectivity

Cela pose encore une fois le problème de la gestion des données et de leurs utilisations.
Pour l’instant le leader de cette nouvelle technologie et le chinois Huawei qui a des années d’avance en développement sur le reste du monde.
On touche là, à l’autre problème de la 5G.

Comme toute entreprise chinoise, Huawei se doit de livrer ses données au gouvernement (c’est une loi). Huawei est déjà entaché de soupçons d’espionnage industriel, lancé par les États-Unis. Les États-Unis ont d’ailleurs banni Huawei du développement de la 5G sur leur territoire.
Pour l’instant, l’union européenne, dont la France maintient sa collaboration avec la société chinoise, de peur de perdre l’avantage du déploiement de cette technologie. Il est clair que quand Huawei va lancer la 5G avant tous les autres, tous les opérateurs vont faire le forcing.
Pour comprendre l’ampleur des enjeux que l’on perçoit déjà à titre personnel, n’oubliez pas que de nos jours tout est data.
Cela régit aussi bien les données GPS, que les flux financiers ou même l’ensemble des télécommunications qu’elles soient civiles ou militaires. Dès lors, dépendre d’un acteur dont la démocratie n’est pas en place, avec les méthodes brutales qu’on lui connait semble dangereux …