was successfully added to your cart.

Artisan cuir LAVALOCHE

By 24 octobre 2017 Retex matos No Comments

Artisan cuir LAVALOCHE

Je vais vous présenter à travers la réalisation d’une sacoche moto sur mesure le travail de cet artisan. Ce n’est bien sûr qu’un exemple et il accompagnera votre projet quel qu’il soit. J’en profite pour vous montrer ses réalisations.

20171010_124105_DxO

J’avais besoin d’une sacoche pour ma moto, après des recherches sur le net, je n’étais pas convaincu de ce que je trouvais. C’était souvent trop gros par rapport à mes besoins. Je me suis orienté vers un travail artisanal. Par rapport à mes besoins, je voulais un artisan en région parisienne pour être sûr des mesures et de l’ajustement. J’avoue ne pas avoir été déçu avec Philippe Lavaloche. Il m’a fait un travail aux petits oignons. Une commande chez un artisan vous assure la maîtrise du projet. C’est un accompagnement, une discussion qui aboutit à votre projet. Un mélange de vos besoins et de l’univers et du talent de votre artisan.

20170404_104121_DxO

Une fois le projet expliqué et la couleur choisit, on valide le choix du cuir. pour une sacoche qui va affronter les intempéries, on va choisir un cuir gras. La différence avec une production industrielle est immédiate. Je me retrouve avec un cuir de meilleure qualité et plus épais.

20171010_123752

J’avais défini mes besoins. Je voulais transférer ce que je prenais obligatoirement dans mon sac à dos dans la sacoche. Un pantalon pluie, un antivol de disque, le kit complet de mon pied GPS, une protection filtre à air et un constat (on l’oublie souvent, mais en moto aussi c’est bon d’en avoir un avec soi).

20170404_105920_DxO

Un gabarit papier va nous permettre d’ébaucher la sacoche. Sur le flanc gauche de mon Forty Eight se trouve un emplacement au dessus du bras oscillant qui va convenir.

21984267_823126697847158_2008544214_n_DxO

On pose tout sur papier … le projet avance.

21765263_823577171135444_8425552470921252575_n_DxO

Philippe Lavaloche réalise un gabarit en carton, on ne peut pas être plus au point ! On valide jusqu’à la couleur du fil (même couleur que la peinture de réservoir), la forme et la couleur de la boucle. Par rapport aux coutures, l’avantage du travail artisanal est énorme. Toutes les coutures sont faites à la main, les points sont plus résistants et ils sont indépendants. Si par hasard un point cède, on le refait contrairement aux points machine qui sont tous liés, si un point pète, le reste du fil va suivre. Là encore, un gage de qualité et de longévité.

Place aux découpes des pièces.

22154628_826760790817082_1467553464400341162_n_DxO

Rajout esthétique pour le rabat de la sacoche. Les dessins que réalise Philippe sont magnifiques.
20170404_103015_DxO

C’est grâce à ces outils que l’on repousse le cuir pour obtenir ces dessins. C’est tout un art de les combiner pour obtenir un objet de toute beauté.

22279007_827271227432705_1518000788_o_DxO

Toutes les pièces sont prêtes pour l’assemblage.

22290904_827716800721481_2138754839_o_DxO

La sacoche est finie. Il ne reste que l’intégration au cadre. Il n’y aura pas de surprises, tout a été réfléchit et nous avons bien assuré nos divers points de fixation.

20171010_124113_DxO

La sacoche s’intègre parfaitement.

20171010_124132_DxO

Une de mes préoccupation et que je la voulais la plus discrète possible avec un faible débordement. L’avantage du travail artisanal est flagrant, la création est conforme. La sacoche s’oublie derrière l’amortisseur.

http://lavaloche.fr/
https://www.facebook.com/lavaloche.fr/

Voilà un petit carousel des oeuvres de Philippe. Ceintures, portefeuille, selles, malles de voyages etc.