Enlever l’oxydation d’une lame

Voici différentes solutions pour enlever l’oxydation d’une lame. Pour en arriver là, la lame doit être oxydable vu son état, le plus courant de ces aciers est le X75. On peut avoir des traces sur de l’inoxydable, mais c’est plus contenu.Cela arrive bien dans les climats très humides ou près de la mer. Plusieurs possibilités existent pour nettoyer une lame selon le degré d’oxydation. Pour rattraper ce genre de chose, il n’y a que l’abrasion, on choisira une abrasion forte ou moyenne pour le gros du travail et une légère pour les finitions. On peut ensuite pour la perfection passer à du polissage, pour enlever les éventuelles traces des abrasions.

 

64736_730423493710941_4561937781551989471_n

 

Dégrossissage : Faisons simple. Vous connaissez les tampons verts pour la cuisine, les meilleurs sont les 3M, eh bien vous pouvez déjà rattraper une lame avec cela. Il restera des traces de votre abrasion, mais vous pourrez avoir rapidement une lame propre. J’ai quelques couteaux rustiques oxydables avec lesquels je mange et je les rattrape comme cela.

 

 

10685353_730423907044233_3891174143886717347_n

 

Pour des traces plus légères : on peut aussi utiliser la paille de fer, il y en a de différentes abrasions. J’utilisais par exemple sur les chromes de moto le triple zéro (000) qui enlevait les points de rouille sans faire de rayure.

 

10665838_730424243710866_6992666120005125789_n

 

On peut aussi utiliser de l’argile ou de la pierre blanche toujours pour les traces légères. Quand on aiguise avec une pierre japonaise, la « boue » que l’on obtient lors du frottement de la lame est un excellent nettoyeur aussi !C’est toujours l’idée de particules abrasives, mais pas trop. La boue composée de minéraux et de molécules d’acier fonctionne donc.

 

Une très bonne solution :On peut prendre aussi des papiers de verre aux grains adaptés, les plus costauds étant ceux de la marque Norton. Grains 400 / 600 / 1000. Vous ferez du bon boulot et sans machine. Plus on monte dans les numéros et plus on va vers le polissage.

 

Le polissage : Des papiers de verre fin 1500-2000 et supérieur et du micro-mesh 3M qui est juste le top !C’est un papier de verre que l’on trouve de 1500 à 12000 at qui assure un polissage miroir. Je l’ai testé sur des lames fragiles comme celles des rasoirs et c’est impeccable. Cela se présente comme du papier de verre, sauf que c’est souple comme un chiffon.

10606265_730433167043307_312885481809877230_n

 

10391030_730433353709955_5657225539951946753_n

 

 

Vous avez aussi des pâtes chromées, que l’on applique au chiffon. Ça marche très bien, mais ça pue et je vous conseille de le faire avec des gants latex et de bien essuyer la lame avec un chiffon à l’alcool par exemple. Le chrome, c’est un métal lourd et on ne déconne pas avec l’ingestion. On en trouve aussi de différentes abrasions. Il existe aussi des pâtes aux diamants dans la même idée.

 

10422543_730435550376402_5740761363224854697_n

 

Une fois ces opérations de rajeunissement faites, pour que l’oxydation ne revienne pas, il faut huiler la lame. Avec une huile alimentaire si vous mangez avec … Une très bonne huile que l’on utilise sur les sabres et Katana est l’huile de camélia.