CONDENSEUR EN SURFACE

Pour fabriquer un condenseur en surface, vous avez besoin d’’une pente ensoleillée sur laquelle on installe un sac en plastique transparent, de plantes à feuilles vertes et d’’une petite roche. On peut faire le même système d’écrits ci-dessous, en se contentant d’attacher le sac plastique sur une branche d’arbre bien fournie en feuilles. Il faudra tout de même beaucoup de condenseurs pour fournir les besoins quotidiens d’une personne.

MISE EN OEUVRE

  • gonflez le sac d’’air en tirant parti de la brise et en le balançant.
  • Remplissez le sac à la moitié et aux trois quarts avec les plantes à feuilles vertes.
  • Assurez-vous de retirer toutes les tiges raides ou les épines pointues qui pourraient déchirer le sac.
  • Placez une petite roche ou quelque chose de semblable dans le sac.
  • Fermez bien le sac, le plus près possible du bout afin de garder la quantité maximum d’’air. Si vous avez un morceau de tuyau, une petite paille ou un roseau creux, insérez-le dans l’’embouchure du sac avant de le fermer, puis nouez le tuyau ou bouchez l’’ouverture de la paille ou du roseau pour empêcher l’’air de sortir. Ce tube vous permettra de tirer l’’eau de condensation sans avoir à ouvrir le sac.
  • Placez le sac, ’embouchure vers l’aval, sur une pente en plein soleil. L’’embouchure doit être légèrement plus haute que le point le plus bas du sac.
  • Déposez le sac de manière que la roche se trouve au point le plus bas du sac.
  • Pour recueillir l’’eau de condensation, défaites un peu le nœoeud autour de l’’embouchure du sac et basculez le sac de manière à faire sortir l’’eau accumulée autour de la roche. Refermez ensuite le sac et remettez le condenseur en position pour obtenir encore de l’’eau.
  • Changez les plantes du sac après en avoir extrait la majeure partie de l’’eau. Cela vous permettra d’’obtenir une quantité maximum d’’eau.

MISE EN GARDE

N’utilisez pas de plantes toxiques; elles donneront de l’’eau toxique.

manuel-de-survie-armee-canadienne_page120_image1

AUTRE TYPE DE CONSTRUCTION

Pour fabriquer un condenseur sous le niveau de la terre, vous avez besoin d’un outil pour creuser, d’un contenant, d’une feuille de plastique transparent, d’un tube pour boire et d’une
roche.

  • Choisissez un endroit de préférence humide (comme un lit de cours d’eau asséché ou une dépression ou l’eau de pluie s’est accumulée). Le sol à cet endroit doit être facile à creuser, et le soleil doit plomber presque toute la journée.
  • Creusez un trou en forme d’entonnoir d’environ un mètre de diamètre et 60 cm de profondeur.
  • Creusez une dépression au centre du trou. La profondeur et le diamètre de la dépression dépendront de la taille du contenant que vous y installerez. Le contenant doit pouvoir tenir droit dans le fond du trou.
  • Faites dans le tube un noeœud simple peu serré qui maintiendra l’extrémité du tube dans le fond du contenant.
  • Placez le contenant debout dans la dépression centrale.
  • Faites courir le tube le long de la pente, jusqu’au-dessus du rebord du trou.
  • Placez la feuille de plastique sur le trou, en couvrant les bords avec de la terre pour la maintenir en place.
  • Placez une roche au centre de la feuille de plastique.
  • Assurez-vous que la feuille de plastique descend jusqu’à une quarantaine de centimètres sous le niveau du sol. Elle forme maintenant un cône inversé, avec une roche au centre.
    Assurez-vous que la pointe du cône est juste au-dessus du contenant et que le cône en plastique ne touche pas les bords du trou, parce que la terre absorberait l’eau condensé.
  • Rajoutez de la terre sur les bords de la feuille de plastique afin de la maintenir fermement en place et de prévenir la perte d’humidité.
  • Bouchez le tuyau lorsque vous ne vous en servez pas afin d’empêcher l’humidité de s’évaporer.
  • Vous pouvez boire l’eau sans démonter l’installation en utilisant le tube comme une paille.
  • Vous pouvez utiliser des plantes comme source d’humidité supplémentaire. Dans ce cas, enlevez un peu plus de terre sur les parois du trou afin d’y placer les plantes.
    Procédez ensuite de la façon d’écrite ci-dessus.
  • Si de l’eau polluée est votre seule source d’humidité, creusez une petite rigole, de 25 cm de largeur sur 8 cm de profondeur, à l’extérieur du trou, à environ 25 cm du rebord du trou.
    Versez l’eau polluée dans la rigole. Assurez-vous que vous ne déversez pas d’eau polluée sur le pourtour du trou, là la feuille de plastique touche le sol. La rigole retient l’eau
    polluée et le sol la filtre à mesure que le condenseur l’attire. La vapeur d’eau se condense alors sur le plastique et l’eau se déverse dans le contenant. Ce procédé donne de très bons résultats lorsque votre seule source d’eau est de l’eau salée.
  • Il vous faudra au moins trois condenseurs pour répondre à vos besoins quotidiens en eau.
manuel-de-survie-armee-canadienne_page121_image1