0

Six répulsifs pour se protéger des tiques

By 18 septembre 2019 septembre 27th, 2019 Articles

Vu les soucis avec les tiques, il vaut mieux appliquer un répulsif sur la peau et les vêtements avant les ballades dans la nature. On apportera aussi un tire tique.

tique

Les tiques sont porteuses de la bactérie responsable de la maladie de Lyme. Ce ne sont pas des insectes, mais des acariens vivant dans toutes les zones boisées ou humides avec de hautes herbes, à l’exception du littoral méditerranéen et des zones montagneuses dont l’altitude dépasse 1 500 m.
tire tique

Fonctionnement d’un tire tique

La prévention basique est de porter des pantalons, des chaussettes hautes etc.
On trouve même des vêtements anti-tique comme ces chaussettes, y compris pour les enfants. N’oubliez pas la protection pour les animaux aussi.

chaussettes-anti-tiques-enfant

Un bon moyen d’offrir une barrière est de porter ses chaussettes au dessus du pantalon ou de mettre des guêtres.

tique

guetre
Quatre substances efficaces contre les tiques

Il s’agit du DEET, de l’IR 3535, de l’icaridine et du PMD, extrait d’eucalyptus citronné plus connu sous le nom de Citriodiol. Ce sont les mêmes molécules qui repoussent les moustiques. Le DEET semble le plus actif sur les tiques. L’IR 3535, reconnue pour sa bonne tolérance, est souvent préférée chez les jeunes enfants et les femmes enceintes.

Les huiles essentielles et les bracelets n’offrent hélas pas une protection suffisante.

On applique de une à trois fois par jour le répulsif. Les durées d’efficacité sont indiquées sur les boîtes.

On peut aussi imprégner ses vêtements, surtout les pantalons. La tique peut s’y accrocher puis migrer sur la peau non protégée. La perméthrine (sprays Biovectrol Tissus, Insecte Ecran Tissu…), est à la fois répulsive et insecticide (qui tue les tiques). Elle est utilisable dès l’âge de 2 ans et chez la femme enceinte.

Insect Ecran Zones Infestées (Cooper)

Environ 8,50 € le spray de 100 ml.

  • Signes particuliers : un répulsif de référence à base de DEET à 50 %, bien connu contre les moustiques, efficace en moyenne pendant 7 heures contre les tiques. Le seul répulsif à avoir une autorisation de mise sur le marché, gage d’efficacité.
  • Pour qui ? Convient dès 2 ans et aux femmes enceintes quand le risque de piqûre de tique et de transmission d’une maladie est important.
  • Notre conseil : le produit pouvant détériorer certains plastiques, cuirs ou fibres synthétiques, pulvérisez-le sur la peau en enlevant montres et bijoux, puis lavez-vous les mains.

Apaisyl Lotion Anti-moustiques (Merck)

8,30 € le spray de 140 ml (environ 5,10 € le spray de 30 ml).

  • Signes particuliers : un format économique pour toute la famille à base d’IR 3535 à 20 %, une molécule bien tolérée. Le produit est efficace 8 heures en moyenne.
  • Pour qui ? Dès 1 an ainsi que chez la femme enceinte pour se protéger dans les zones à risque de piqûres de tiques.
  • Notre conseil : même s’il est bien toléré, il ne faut pas laisser les jeunes enfants manipuler eux-mêmes le répulsif, surtout sous la forme de spray (risque d’ingestion si le produit coule ou de projection dans les yeux). Veillez aussi à ce qu’ils n’en aient pas sur les mains.

Marie Rose Répulsif Anti-tiques (Juva Santé)

Environ 8,45 € le flacon spray de 100 ml.

  • Signes particuliers : une référence récente sur le marché à base d’IR 3535 accessible en GMS (grandes et moyennes surfaces). Dosée à 20 %, elle mentionne une durée d’efficacité moyenne de 12 heures, ce qui est plus important que la plupart des autres produits.
  • Pour qui ? À partir de l’âge de 3 ans en zones à risque de tiques. Cette formule n’est pas recommandée chez la femme enceinte.
  • Notre conseil : à l’application, le produit dégage une odeur d’alcool assez forte qui peut parfois surprendre, mais qui disparaît vite.

Cinq sur Cinq Spray U.V. (Bausch + Lomb)

Entre 11,50 € et 13,50 € le spray de 75 ml.

  • Signes particuliers : une formule qui protège des tiques (IR 3535 à 35 % associée à du Citriodiol, 6,4 %) et du soleil (protection solaire SPF 20).
  • Pour qui ? Dès 2 ans en cas de risque de morsures de tiques. Pas d’utilisation lors de la grossesse (présence de Citriodiol).
  • Notre conseil : la protection SPF 20 n’est pas suffisante pour les peaux claires et les jeunes enfants. À réserver aux peaux mates ou bronzées, en faisant attention à ne pas pulvériser le produit sur le visage.

Mosiguard Natural (Pharmavoyage)

Environ 10,95 € le stick de 40 ml.

  • Signes particuliers : un des rares répulsifs disponibles en stick. Il est à base de Citriodiol à 30 % (20 % de PMD). Les tests d’efficacité du produit fini contre les tiques sont en cours.
  • Pour qui ? Dès l’âge de 6 mois en cas de risque de morsures de tiques. Pas d’utilisation chez la femme enceinte.
  • Notre conseil : on ne connaît pas encore sa durée d’efficacité, mais le format stick est intéressant. Il permet de ne pas se salir les mains et évite les projections, fréquentes avec les formes sprays. Inutile d’en mettre trop : pour l’avant-bras par exemple, 3 traits suffisent.

MoustiKologne Lotion répulsive anti-tiques (Marque Verte)

Environ 8 € le spray de 90 ml.

  • Signes particuliers : une lotion à base d’icaridine à 20 %, efficace pendant 8 heures contre les tiques et que l’on peut également pulvériser sur les vêtements (mais l’efficacité est moindre qu’un spray spécifique vêtement à base de perméthrine !).
  • Pour qui ? Dès 2 ans en cas de risque de piqûre de tiques. Pas d’utilisation chez la femme enceinte.
  • Notre conseil : une référence aux notes citronnées, agréable à utiliser. Attention, la présence de citral peut provoquer des allergies chez les personnes sensibles ! À tester donc avant de l’utiliser.
    Source santé magazine