VIE-LONG, BLAIREAU DE RASAGE EN CRIN DE CHEVAL

VIE-LONG, BLAIREAU DE RASAGE EN CRIN DE CHEVAL
Aujourd’hui, je vous propose le test original d’un blaireau Vie-Long en crin de cheval.
Ce n’est pas une matière couramment utilisée, mais je dois dire que ce blaireau est de qualité. Son prix est d’ailleurs étonnant par rapport aux qualités démontrées. Il est certes différent du poil de blaireau communément utilisé, mais très efficace dans la montée de votre mousse.

Tout d’abord, c’est un bel objet ! Il est bien réalisé avec un manche en bois et une belle bague en fer qui sertit les poils. Le manche est très agréable et il tient bien dans la main. On le pose naturellement dans la paume et les doigts viennent agripper la bague. L’ensemble procure réellement une bonne prise en main.
Les poils sont moins denses et la longueur plus importante que sur un modèle en poils de blaireau. Comme tous les blaireaux en matière animale, vous aurez une petite odeur lors du premier rasage, qui va s’estomper dès la deuxième utilisation pour disparaître ensuite.
La grande différence du crin et de procurer une mousse rapidement et de façon abondante.

Pour à peine plus cher qu’un blaireau en poil de porc, on obtient un blaireau ressemblant à un Best Badger pour sa fermeté, à un Super badger pour sa douceur et à un synthétique pour son efficacité ! Qui plus est, comme il s’agit d’un poil naturel, la rétention d’eau sera meilleure que sur un poil synthétique. Il fonctionnera donc aussi bien avec un savon qu’avec une crème.

Sur le visage les poils sont moins caressants que pour les poils en blaireau, les pointes « piquent » légèrement, sans pour autant que cela soit gênant. On peut dire qu’il est légèrement plus exfoliant.
Même s’il retient moins l’eau que les poils en blaireau, ses qualités de rasage en font un très bon blaireau. Quand on voit son prix hyper contenu (11 euros), je le conseille vivement à tout le monde. Aussi bien au débutant qui ne veut pas exploser son budget d’acquisition, tout en conservant un matériel de qualité qu’à l’expert qui trouvera dans ce blaireau une alternative aux matières qu’il connaît déjà.
C’est un blaireau parfait pour un rasage rapide, puisque sa qualité première et principale est de réaliser une mousse plus rapidement.

J’insiste encore par rapport à son prix, qui le place dans les blaireaux les moins chers, alors que c’est un vrai blaireau technique. Pour ceux qui connaissent, on trouve dans les hypermarchés des blaireaux synthétiques de chez Wilkinson au même prix et qui sont de véritables merdes.

Vous pouvez l’acheter chez notre partenaire en suivant ce lien :

http://www.rasage-classique.com/blaireau-rasage-crin-cheval-manche-bois-metal-vie-long-blaireau-vie-long-blaireau-de-rasage-5316-328-17-34.z.fr.htm

D’autres modèles de cette marque espagnole existent aussi avec des finitions différentes, vous les trouverez ici :

http://www.rasage-classique.com/blaireau-vie-long-17-328.r.fr.htm

10671385_743693202383970_3933322584443537184_n

Ce blaireau est donc un achat approuvé tant par ses qualités de rasage, qu’esthétique. Je rajouterai même une très bonne mention sur l’ergonomie et le poids de son manche.

Diamètre Base Touffe : 21mm
Sortie Touffe : 60mm
Longueur totale : 118mm

Depuis 1940, Vie-Long est le premier fabricant Espagnol de blaireau de rasage. En poils de blaireau ou de porc bien sûr, mais aussi en crin de cheval, leur spécialité depuis le tout début, qui leur vaut une place de leader pour ce type de blaireau de rasage. En effet ces poils sont spécialement traités pour obtenir des extrémités très douces, une technique de fabrication que la Maison Vie-Long garde jalousement secrète. Ils ont su combiner la technologie moderne à leurs techniques traditionnelles délicates, pour maîtriser un processus de fabrication à la main très pointilleux.

Ils mélangent les poils de la crinière et de la queue pour obtenir la qualité de touffe voulue. En général, une touffe est constituée à 35% de poils de crinières et à 65% de poils provenant de la queue, même si ces pourcentages peuvent varier avec la matière première qu’ils reçoivent. Le poil de crinière apporte la douceur de la touffe, alors que le poil de queue apporte son ressort.