Solution de survie en période de crise

Nous sommes le 22 janvier 2021 et je vais vendre mon parachute.
J’entends par parachute, le moyen que j’avais de me mettre en sécurité en cas de coup dur. 

crise financière

Solution de survie en période de crise

Solution de survie en période de crise … mais qu’est-ce que c’est que ce titre !
Avant cette épidémie, la survie n’était pas avare de conseils pour parer à un effondrement, si je voulais faire moderne, je parlerai même de disruption et pas d’effondrement. 

Nous sommes le 22 janvier 2021 et je vais vendre mon parachute.
J’entends par parachute, le moyen que j’avais de me mettre en sécurité en cas de coup dur.

Le Covid en tant qu’indépendant, c’est zéro revenu, au bout d’un an, on se lasse. Je vends mon parachute maintenant, car la situation ne va pas s’arranger de sitôt, ni la mienne, ni la situation générale.

Que reste-t-il des conseils de survivalistes ?

Certains vous auront parlé d’avoir quelques masques en réserve (ridicule avant, plutôt utile aujourd’hui).
Êtes-vous parti fuir dans les bois pour construire une cabane en attendant le retour à la normale ?

Que reste-t-il concrètement comme moyen d’action à quelqu’un qui a perdu son boulot, qui a peut-être des dettes … à quoi cela lui sert de savoir filtrer son eau à partir d’une flaque et de savoir utiliser un firesteel.

Pour ceux qui vivent à la campagne, ils n’ont besoin de personne en tout cas pas de survivaliste pour avoir un bout de potager et des poules pour faire des économies et avoir un début d’autonomie.

Pour les autres, ceux qui vivent en ville et qui se cassent la gueule, que leur reste t’il comme conseils ?

 

Avoir acheté de l’or ? Des armes … Je ne parle pas non plus de stock, les appartements sont petits et ce n’est pas une solution assez applicable et pis bon ça vous aide combien de mois réellement. La survie est soit un amusement, soit une réalité. L’amusement, c’est faire le con dans les bois, dormir dans la nature quelques jours et manger des baies. Rafraichissant, exotique pour les plus urbains, mais cela ne sert à rien. La survie, c’est de ne pas perdre sa maison ou son appart et mettre à manger dans son assiette.

On n’est pas taillé pour la vie spartiate. Même si vous mangez des pâtes tous les jours, combien payons-nous par mois pour un abonnement internet, un mobile, les transports (quels qu’ils soient), sans bouger vous avez des centaines d’euros qui partent en fumée. Vous rajoutez un loyer, une traite, les assurances, un Netflix et c’est la merde.

J’ai déjà fait un article sur l’or que je ne considère pas comme une solution viable. L’or  a un cours irréel. Un cours qui n’est pas lié à sa rareté physique, il est hasardeux d’en faire une plus-value. En période de crise, il se peut que son cours soit tout de même en hausse, mais pas forcément très différent du jour de son achat.

Vous êtes dans une période de crise et une bonne nouvelle arrive, mais qui ne change pas vraiment votre situation.

Par exemple en plein covid, le cours de l’or grimpe, on annonce un vaccin, le cours baisse, mais vous êtes toujours fauché. Vous comprenez bien que l’argent de votre vente est soumis à beaucoup de facteurs incontrôlables. L’or n’est pas non plus quelque chose que vous vendrez si facilement, il faut conserver sa preuve d’achat, car c’est elle qui définit le montant de la taxation lors de la vente, si vous ne l’avez plus une taxe forfaitaire est appliquée et elle vous désavantage. Si vous le vendez à l’arrache, vous perdrez alors beaucoup de votre mise de départ. Je ne parle pas non plus des mauvaises transactions possibles (la majeure partie des comptoirs d’achat sont juste des voleurs) et la vente à un particulier peut être hasardeuse (vol, agression).

Quel est donc  … plutôt quel était mon parachute ?

Un petit parking. Parce que c’est toujours louable. Ce n’est pas de l’argent immobilisé, il vous rapporte une centaine d’euros par mois dans une ville ou vous pouvez l’utiliser pour vous, c’est déjà un gros plus. Ce n’est pas quelque chose qui vous coute de l’argent, il n’y a pas d’entretien et normalement vous calculez dans le loyer la part de charge à l’année. Il n’y a pas de risques de gros ravalements comme pour l’immobilier classique.
Il vous restera chaque année comme cout à payer la taxe foncière qui correspond à un peu plus d’un loyer.
À louer ou à vendre, vous n’avez pas de difficulté à trouver quelqu’un. Une location, ça se fait très souvent dans l’heure, la vente, cela ne va pas durer des mois non plus.
Si vous le louez et que vous voulez le vendre, vous devez le proposer en premier à votre locataire. 
En dehors de cela à part terminer le mois en cours, vous pouvez le vendre rapidement, il n’y  a pas de bail comme pour un appartement. La disposition de votre bien est donc importante et c’est plutôt vital en cas de coup dur.
Le marché est ultra stable. Vous avez très peu de risque de perdre de l’argent, c’est plutôt l’inverse. Vous ne gagnerez pas une énorme plus-value, mais en laissant passer quelques années, vous pourrez le vendre un peu plus cher.
La vente ne vous coutera rien. C’est à l’acheteur de payer les frais de notaire et bonne nouvelle là encore c’est une vente immédiate. Parce pour le reste, les notaires se font très souvent prier. Pour une succession, une maison, un terrain, même en ayant un acheteur, il n’est pas rare que la finalisation dure des mois, voire une bonne année. Un terrain est aussi un autre parachute possible, mais il ne sera jamais aussi facilement vendable et son rendement va plus dépendre de la conjoncture et du marché. Le box/ parking dans une ville répondra toujours à la rareté des places disponibles dans les rues. C’est encore plus en vogue depuis les amendes automatiques des Scans Cars (voitures radars).

Le parking, le box cumule donc tous les avantages. Dans une ville, on trouvera à l’achat des biens dans une fourchette entre 10.000 et 30.000 euros. Dans un quartier huppé, souvent encore plus saturé et manquant cruellement de place pour vous garer, vous pouvez passer à 50.000 – 60.000 euros.

Ce parachute comme je l’appelle va subsister encore quelques années, il sera sans doute déprécié par les nouvelles mesures de bannissement progressives des voitures, mais il pourra aussi trouver d’autres fonctions.
Il est de plus en plus rare d’avoir des caves et un box fermé peut intéresser quelqu’un pour cet usage. Au final, cela reviendra moins cher qu’un garde-meuble pour un acquéreur.

Alors voilà, j’ai vendu le mien à cause de cette saloperie de Covid. C’est l’intérêt d’un parachute que de l’utiliser quand on en a besoin, mais c’est aussi un signal d’alarme que de l’utiliser. 

Je faisais le compte que cela fait déjà 11 ans que je parle de survie à travers Clubtactic, je décris rarement ma situation personnelle, mais je pense qu’elle devient deviendra commune à beaucoup d’entre nous.

La véritable survie est celle qui vous sauve, le reste c’est du show bizness.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur vk
Partager sur whatsapp
Partager sur email

POWERBANK EASYACC 20000mAh

Avec ce powerbank EASYACC, vous n’aurez plus jamais de problèmes de panne d’énergie. La puissance embarquée est énorme et satisfera un paquet de recharges. Comme il ne fait rien à

Lire la suite »

SCHO-KA-KOLA

Non ce n’est pas une chanson d’Annie Cordy, mais un chocolat énergétique pour vos randonnées. Revenons un peu sur l’histoire de celui-ci.

Lire la suite »